Cette saisie record de drogue avait fait couler beaucoup d’encre.

Les autorités avaient découvert 135 kilos d’héroïne, estimés à environ Rs 2 milliards, au port, en mars 2017. Or, le rapport du Forensic Science Laboratory (FSL), déposé il y a quelques semaines, fait, lui, mention de 119 kg d’héroïne. Soit 16 kilos de moins que ce qui avait été annoncé. Que s’est-il passé ?

Les mauvaises langues prétendent qu’une partie de la drogue a été volée. Mais des sources proches de l’enquête nient la disparition des 16 kilos d’héroïne. Selon elles, la drogue avait, dans un premier temps, été pesée avec son emballage. Une source nous indique :

La drogue était soigneusement cachée dans six caisses en bois contenant des boîtes en carton. Nous ne devions en aucun cas tamper avec ses preuves.

Le tout aurait été sécurisé dans l’exhibit room.

Le FSL a, de son côté, donné le poids net sans son emballage, fait-elle ressortir.

Sollicité, le DCP, Choolun Bhojoo, patron de l’ADSU, n’a pas souhaité réagir.

L’héroïne saisie avait été dissimulée dans des compresseurs à bord du MSC Ivana.

Navind Kistnah, le principal suspect dans cette affaire, est en détention.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts