Des affiches illégales ont été placardées dans la circonscription du Premier ministre (Moka/Quartier-Militaire).

Les auteurs de ces affiches ont utilisé tous les moyens pour attirer au maximum l’attention sur le message qu’ils ont voulu faire passer. On ne s’est pas contenté de placer les affiches aux endroits autorisés. Tous les espaces publics ont été exploités, c’est-à-dire les arrêts d’autobus, les gares routières, les murs des écoles se trouvant dans les villages de St-Pierre, Helvetia, Petit-Verger, L’Avenir, Dagotière et Ripailles, entre autres.

La police a réagi rapidement. Les affiches ont été enlevées par ses soins et pour les besoins de l’ouverture d’une enquête, un inspecteur a consigné une déposition en vue de retracer les responsables du délit. Les affiches récupérées serviront de pièces à conviction dans le cadre d’une éventuelle instruction judiciaire.

Bien que le nom de l’imprimeur ne figure pas sur les affiches, la police serait déjà parvenue à remonter jusqu’aux responsables de cette campagne d’affiches, d’après nos renseignements. Les interpellations ne sauraient tarder. Les membres d’un groupuscule seraient déjà dans le collimateur de la police. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts