Les membres d’équipage d’Air Mauritius seraient victimes de pressions physiques et mentales. C’est ce qu'affirment les membres de l’Air Mauritius Cabin Crew Association.

Ils affrontent la direction de la compagnie nationale d’aviation en Cour suprême pour dénoncer les conditions de travail. L’affaire a été appelée, hier lundi 23 octobre, devant le Senior Puisne Judge Eddy Balancy. Celui-ci a informé les parties concernées qu’elles devaient déposer tous les affidavits et contre-affidavits le 6 novembre pour que le procès soit entendu.

Selon le syndicat des membres d’équipage, les conditions de service imposées au personnel navigant commercial ne sont pas justes. En outre, plusieurs avions décolleraient avec moins de personnel. Raison pour laquelle il a recours à la Cour suprême.

La plainte de l’association a été envoyée au Bureau international du travail. Dans cette plainte, elle souligne que la direction de MK refuse de négocier avec elle. Le litige est également devant la Commission de conciliation et de médiation. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations