“Where was my crime?” Sortant de son mutisme, la présidente de la République a parlé, hier mercredi 7 mars, lors du lancement du livre “Du Réduit à la State House”, au Château du Réduit, de l’affaire Platinum Card. Une semaine après que la presse a dévoilé les relevés bancaires.
Ameenah Gurib-Fakim

Ameenah Gurib-Fakim a déclaré :

Dès le départ, j’avais dit que je ferai les choses autrement. J’ai rejoint ce bureau en tant que scientifique et entrepreneure. (…) Je me suis associée à des institutions telles que Planet Earth Institute, Bill and Melinda Gates Foundation pour la promotion et le renforcement des capacités en science.

Et d’ajouter que c’est dans le cadre de cet exercice qu’elle a bénéficié d’une carte commerciale.

J’ai tout remboursé depuis mars 2017. Je ne dois rien à personne. Je ne souhaite pas ces moments à mes pires ennemis. Des moments qui portent atteinte à ma dignité de femme, de mère de famille – et à mon père qui est ici – et à la professionnelle que je reste. J’ai la conscience claire.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations