Des travaux communautaires ne suffiraient pas pour punir un tel acte. C’est en tout cas ce qu’a fait ressortir la magistrate siégeant en cour intermédiaire, hier jeudi 11 janvier.

Elle a condamné Rajah Louis Mike Axcel, 18 ans, à quatre mois d’emprisonnement pour attentat à la pudeur sur une fille de 13 ans.

C’est le 3 octobre 2015, à Caro Calyptus, La Gaulette, que le jeune homme, habitant Bambous, avait commis cet acte indécent. La fillette avait déclaré aux enquêteurs :

Linn vinn derrière mwa, linn désann mo culotte ek passe la main ar mwa. Après linn mette so lé doigt dans mo derrière. Mo ti essaye débatte mais li ti trop fort pou mwa.

Rajah Louis Mike Axcel répondait d’une accusation d’attentat à la pudeur en vertu de l’article 249 (2) du code pénal.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations