Ce médicament est censé traiter les ulcères de l’estomac. Mais, il est surtout utilisé à Maurice par celles qui veulent se faire avorter.

Alors que le Cytotec était jusqu’ici vendu sur et sous les comptoirs, cela ne devrait plus être le cas. Les comprimés, produits par le laboratoire américain Pfizer, devraient tout bonnement disparaître du marché dans quelques mois. Le responsable d'une pharmacie sise à Port-Louis nous confie:

Ce médicament se vend comme des petits pains à Maurice. Trop de gens viennent en demander alors qu’ils n’ont pas de prescription et je peux vous assurer que ce n’est pas pour traiter des problèmes d’estomac… L’avortement par Cytotec n’est pas fiable et peut avoir de graves conséquences. Ce serait une bonne chose que, nous, pharmaciens, faisions en sorte de ne pas mettre la vie des femmes en danger.

Deux firmes importent le Cytotec à Maurice : le groupe IBL et Pharmacie Nouvelle. Les responsables affirment qu’ils se contentent de répondre à la demande des pharmaciens. Un responsable d'IBL nous déclare:

Nous n’avons pas une grande demande pour ce produit. Mais nous exigeons que la pharmacie qui veut que nous en importions fournisse un document original, estampillé et signé.

Du côté de Pharmacie Nouvelle, on applique aussi un contrôle strict, dit-on. Alors que du côté du ministère de la Santé, ce problème ne se pose pas. La raison étant que le médicament est uniquement vendu dans le privé.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations