Jusqu’où Maurice est prêt à aller pour plaire aux invités étrangers ?
Pravind Jugnauth

Une semaine après ce banquet organisé en l’honneur du prince Abdulaziz Bin Saud Bin Naif Bin Abdulaziz Al Saud, ministre de l’Intérieur de l’Arabie saoudite, banquet où les femmes ont été interdites d’accès, cette discrimination soulève toujours un tollé. Notamment sur Facebook.

Pravind Jugnauth, qui a pour la première fois commenté cette situation suivant les questions des membres de la presse hier, lors d’une cérémonie tenue à Camp-Thorel, a expliqué :

Je n’étais qu’un invité.

Mais que pense-t-il de cette pratique ?

Moi, quand je fais un dîner ou une activité, bien sûr que j’invite tout le monde, dont les femmes. Moi, j’ai une façon.

Mais, dans ce contexte précis, il a tenu à ajouter :

Mo ene guest lor carte invitation. Monn allé kouma ene guest.

Et d’évoquer sa présence à la Doha Academy pour une cérémonie au cours de laquelle les hommes et les femmes étaient également séparés.

Mwa ki pou dire zot ki bizin faire ? Mo pou dire bizin sanz façon faire. Non, dire mwa ?

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts