Lueur d’espoir pour Madeline Paule.
Gulshansingh Nayenn

Cette Mauricienne établie depuis des années en Angleterre a pu remonter jusqu’à Gulshansingh Nayenn, l’“escroc” qui lui avait proposé des billets d’avion à prix réduits, pour la somme de Rs 275 000… Sauf que ces billets étaient fictifs.

Depuis peu, la septuagénaire a appris que l’homme originaire de St-Julien se trouve à Bastia, en Corse, où il s’est marié avec une Française. Elle a alerté les autorités britanniques, qui ont lancé un avis de recherche afin de mettre la main sur le Mauricien.

Madeline Paule, qui compte récupérer son argent, ne serait pas la seule personne à avoir été victime de Gulshansingh Nayenn. Ce dernier est accusé d’avoir escroqué plus de 200 Mauriciens.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10153811605290922&id=678660921

Posted by Shalin Jeew on Sunday, July 24, 2016

Le cauchemar de la septuagénaire aurait débuté en mars 2016. Elle l’aurait contacté pour avoir des billets d’avion à prix réduits pour Maurice.

C’est une amie qui m’en avait parlé. Elle m’avait dit qu’un Mauricien pouvait me faire avoir des billets à prix réduits, soit pour un montant de Rs 275 000. Je l’ai alors contacté et on s’est donné rendez-vous.

Lors de leur première rencontre, Madeline Paule aurait donné à Gulshansingh Nayenn une somme de 1 100 livres sterling pour quatre billets d’avion. À savoir un billet pour sa fille, deux pour ses deux petits-enfants et un pour elle. Leur départ pour Maurice était prévu pour le 23 juillet 2016.

Il me restait 2 400 livres à lui donner. Peu de temps après, les galères ont commencé. Mais le vrai cauchemar a débuté à l’aéroport.

Le 23 juillet 2016, la famille est tout excitée à l’idée de prendre l’avion pour Maurice.

J’ai tellement rêvé de faire visiter mon île à mes petits-enfants. Mais arrivés à l’aéroport, on nous apprend qu’il n’y avait pas de place pour nous… Gulshansingh Nayenn nous a menés en bateau. Il y avait d’autres victimes comme nous à l’aéroport.

Elle se hâte de porter plainte au poste de police, où on l’informe que son argent a été envoyé hors de l’Angleterre. Et que Gulshansingh Nayenn aurait plusieurs plaintes à son actif.

Ce dernier, âgé de 39 ans, a quitté Maurice il y a plus d’une dizaine d’années pour l’Angleterre. Il voulait y faire carrière. Peu après, avec deux Britanniques, ils se lancent dans la vente de billets d’avion. Et afin de trouver un logement, il fait signer une fausse hypothèque à une Britannique. Les membres de sa famille ont appris ses frasques à travers les journaux. Un proche nous explique :

Nous n’étions pas vraiment au courant de ce qu’il faisait là-bas. Il racontait qu’il gagnait beaucoup d’argent, qu’il s’était enrichi et que son business devenait florissant. Il a pu construire trois maisons à Maurice.

Gulshansing Nayenn serait le directeur de Fly Global Ltd. Nous avons tenté de le joindre au téléphone, en vain.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations