Ce SDF de 52 ans est passé aux aveux, admettant avoir violé une femme de ménage de 57 ans dans un appartement à Flic-en-Flac.

Le procès intenté à Kevin John, poursuivi pour viol et vol, a été appelé devant les magistrats Naddiyya Dauhoo et Sachin Boodhoo en cour intermédiaire hier, jeudi 8 février.

Questionné, un des policiers qui a lu la déposition de l’accusé en cour explique que ce dernier a avoué être sous l’influence de la drogue au moment des faits.

Cette affaire remonte au 2 février 2016. Kevin John raconte dans sa déposition qu’il s’était introduit dans l’appartement et aurait attaché la victime après l’avoir violée.

Mo pas ti dans mo l'état normal kan monn faire ca. Mo ti p rod l'argent ek mo ti habitié vire dans morcellement Chazal dans Flic-en-Flac. Monn trouve ca bungalow la so ene la fenêtre ouvert. Monn rentré.

Ensuite, il aurait fait main basse sur divers articles sur les lieux. Un autre officier devait aussi déclarer que Kevin John avait participé à un exercice de reconstitution des faits et avait été identifié par la victime.

Le policier à la barre a expliqué que l’accusé a avoué avoir commis ce viol sous l’influence de la drogue synthétique. Le procès ayant pris fin, les plaidoiries auront lieu, le 15 mars. En attendant, le SDF a été reconduit en prison. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations