Ils sont une douzaine de détectives africains en déplacement à Maurice depuis dimanche 18 février.

Le but de leur visite : former des policiers locaux à différentes techniques d’espionnage. Une formation qui devra durer une quinzaine de jours.

Cette formation aurait-elle quelque chose à voir avec l’approche des prochaines législatives ?

YOUR REACTION?

Facebook Conversations