Le chauffeur n’a pas agi en homme raisonnable, prudent et compétent. Telle est la conclusion de la magistrate Navina Parsuramen qui a reconnu Nano André coupable d’homicide involontaire en cour intermédiaire le mercredi 6 juin.

L’habitant de Cassis, âgé de 39 ans, a causé la mort de Ganesan Sookdharry lors d’un accident à Pamplemousses le 18 août 2014. Il était au volant d’un autobus alors que la victime était à bicyclette.

Selon la magistrate, l’accusé n’avait pas allumé ses phares alors qu’il roulait le soir. Il est donc entré en collision avec deux bicyclettes, a percuté un des cyclistes et a aussi endommagé l’autobus. Cela démontre clairement qu’il y a eu un impact conséquent, a fait ressortir la magistrate. Mais l’accusé a continué à nier les faits.

Nishal Sookdharry, le fils de la victime, a expliqué en cour que son père et lui roulaient chacun sur leur vélo ce soir là. Son père avait une lampe de poche et un réflecteur arrière sur son vélo. Étant donné qu’il n’y avait pas de lumière, il ne pouvait pas voir clairement. Un autobus les a heurtés et ils sont tous deux tombés. Il a fait valoir que le véhicule ne s’est pas arrêté.

Lire le jugement dans son intégralité :

YOUR REACTION?

Facebook Conversations