Un maçon âgé de 22 ans a écopé de six mois de prison pour attentat à la pudeur sur une ado âgée de 14 ans. La sentence a été prononcée par la magistrate Navina Parsuramen, devant la cour intermédiaire.
La mineure est âgée de 16 ans aujourd’hui.

L’accusé, domicilié à Baie-du-Tombeau, répondait d’attentat à la pudeur, devant la cour intermédiaire. Il avait plaidé coupable.

Dans sa plainte, la mineure a indiqué que le 11 novembre 2016 elle s’est rendue à une boutique de son quartier, à Baie-du-Tombeau, en compagnie de sa soeur, pour acheter une boisson gazeuse. Il était aux alentours de 20 heures. Selon la plaignante, l’accusé se tenait à l’entrée de la boutique sur sa moto. Il se serait placé derrière l’ado et aurait posé la main sur ses fesses. Cette dernière la réprimanda et celui-ci l’a insultée. Bouleversée, elle a couru jusqu’à son domicile en pleurant.

Le maçon a nié l’accusation d’attentat à la pudeur. Toutefois, il a admis avoir insulté la jeune fille et a déclaré qu’ils avaient l’habitude de se disputer. Dans son verdict, la magistrate a souligné que la plaignante a déposé de façon très convaincante et claire. Elle a maintenu sa version.

La cour a aussi noté qu’elle n’avait pas approuvé que le jeune homme mette sa main sur ses fesses. Pour la magistrate, l’acte commis par le maçon était un acte délibéré et non un accident. Elle l’a ainsi jugé coupable d’attentat à la pudeur sur l’ado et lui a infligé six mois de prison.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts