Après presque une semaine en cellule, Bibi Aniisah Bolaki et Sameer Nobeeboccus ont pu retrouver les siens vendredi.
Sameer Nobeeboccus et Bibi Aniisah Bolaki.

Le couple avait été intercepté, dimanche dernier, à l’aéroport avec Rs 3 millions sur lui. Mari et femme s’apprêtaient à prendre l’avion. Une fouille de leur maison avait mené à la saisie de Rs 58 millions par les limiers de l’ADSU et l’équipe de l’assistant surintendant de police Hector Tuyau.

L’argent est soupçonné provenir d’un trafic de drogue. Une hypothèse que le couple et sa famille réfutent. Bibi Aniisah Bolaki, 31 ans, explique :

Mo cash propre. Nous pas d'accord kan dimounes vinn dire ki c'est cash la drogue. Demain li kapav n'importe kisanla. Koner bien avant mette charge. C'est réputation ene dimoune ki ou p mette en jeu.

Depuis qu’elle a été libérée, la trentenaire n’a qu’une idée en tête : réclamer justice.

Zournal finn koze boukou menti. Mo pas d'accord ek ca. Zonn faire nous la famille boukou ditor. Nous pou faire boukou la prière pou ki ena ene la lumière.

Sameer Nobeeboccus, 35 ans, ne compte pas en rester là non plus.

Nounn trimé la nuit lizour pou ki zordi nous arrive kot nous été. Ca ou kapav demande n'importe ki dimoune.

D’ajouter que sa femme et lui ont travaillé durant les dernières années sept sur sept, de 7 heures à 21 heures.

Mo pann amenn role boss assizer dans bureau. Monn aider pou débarque container, monn faire zis tou.

Des employés venus rendre visite au couple confirment ces dires.

Mo la dépi plusieurs l'année, mo kone zot bien. Zot pas ladans zot. Zot dire faire trafic la drogue, kifer pas finn gagne nanyen zamais ?

Sabina Nobeeboccus, la mère de Sameer, est aussi très affectée par les récents événements.

Je suis malade, mon coeur ne tient plus.

Elle peine à croire que son fils puisse être impliqué dans ce genre de choses.

Non, ca li impossible. Mo ti pou koner sinon.

Comment expliquer les Rs 3 millions retrouvées sur eux dans ce cas ? Sabina Nobeeboccus soutient que le couple était en projet de construction.

Zot ti p aller pou acheter zot bann zafer. Pou kav meubler zot lakaz. Boukou dimoune faire ca aster.

Outre le bâtiment à huit étages situé à la rue Paul et Virginie, le couple Nobeeboccus-Bolaki est en train de construire une maison près de la piscine de Plaine-Verte.

Quid des Rs 58 millions ? Le couple indique qu’il répondra en temps et lieu à toutes les questions.

Nous p décide pou faire ene conférence. Lerla nous pou koze tou.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts