La police a décidé d’interdire la marche des fiertés prévue demain, samedi 2 juin, pour des raisons de “sécurité nationale”.
Pauline Verner, porte-parole du Collectif Arc-En-Ciel.

Elle a reçu 126 menaces de mort. Raison pour laquelle Pauline Verner, consultante du collectif Arc-en-Ciel, s’est rendue au CCID, ce vendredi 1er juin, pour porter plainte.

Le collectif Arc-en-Ciel organisera, en outre, un sit-in, demain, au Caudan, à partir de 11 heures.

Un regroupement sectaire a, en effet, menacé de “mutiler” et de “tuer” Pauline Verner, suivant la conférence de presse du collectif Arc-en-Ciel hier, jeudi 31 mai. Un message en ce sens a été envoyé à l’ONG.

À l’issue de sa déposition, en présence de son avocat, Me Jean-Claude Bibi, Pauline Verner a déclaré que ces menaces ne la feront pas capituler.

Il est dommage que la tenue de cette marche provoque un tel déferlement de haine.

Et d’ajouter :

Le collectif Arc-en-Ciel n’annule, en aucun cas, cet événement.

Le collectif invite les Mauriciens à venir nombreux à ce rassemblement.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts