Le contrat du remplaçant de l'amie de l'ex-ministre de la Santé à la présidence du Cardiac Centre n'a pas été renouvelé. Et pourtant, il était considéré comme étant un protégé et homme fort de |'actue| ministre de la Santé.

Il se chuchote qu'il sera remplacé à la présidence du Cardiac Centre par un haut fonctionnaire à la veille de la retraite, un protégé qui est aussi cousin d'un ministre.

Le futur président du Cardiac Centre serait celui que |'on surnomme “corne frire” au ministère de la Santé. Il s'était illustré en faisant frire son gadjack préféré dans un store du ministère transformé en cuisine et en faisant flotter dans les escaliers et ascenseurs du Registrar Building l'odeur si caractéristique du corne frit.

Les employés du Cardiac Centre se demandent si leur prochain président va débarquer avec des ustensiles pour faire frire le corne dans ses bagages.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts