La mission de la dernière chance confiée à sir Anerood Jugnauth (SAJ) en vue de convaincre la présidente Ameenah Gurib-Fakim de soumettre sa démission avant les célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance a échoué.

La chef de l'État maintient qu’elle n’a rien à se reprocher dans l’affaire Platinum Card. Elle laisse le soin au gouvernement de décider pour ce qui est des procédures de destitution sous la section 30 de la Constitution.

Avec le Premier ministre Pravind Jugnauth prenant connaissance officiellement des résultats de la mission de SAJ, tout indique qu’un rappel prématuré de l’Assemblée nationale se confirme de plus en plus. D'après nos renseignements, l’Assemblée nationale pourrait se réunir au plus tôt le vendredi de la semaine prochaine pour entériner l’Impeachment Motion du Premier ministre.

Entre-temps, le gouvernement devra se résigner à une cohabitation plus que conflictuelle pour les célébrations du 12 mars. D’ailleurs, Pravind Jugnauth ne s’est pas rendu ce matin à la State House pour les consultations hebdomadaires du jeudi.

Pour la partie officielle de la cérémonie du drapeau, Ameenah Gurib-Fakim sera présente au Champ-de-Mars.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations