Une internaute avec le même patronyme que la PPS Marie Claire Monty peut se réjouir.
Marianne Monty

L’enquête préliminaire contre Marianne Monty a été set aside par l’ICAC. La raison: il n’y a pas assez de preuves pouvant l’incriminer pour promesse d’emploi contre Rs 50 000.

La politicienne avait, de son côté, affirmé que son compte Facebook avait été piraté.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations