Lundi 9 juillet : 18 heures. Un homme se présente au poste de police de Saint-Pierre. Le sergent Askoolum et le constable Karambun le connaissent très bien. Il s’agit d’un récidiviste notoire.

Le motif de sa présence au poste ? Se présenter conformément aux conditions de sa remise en liberté sous caution. L’homme montre des signes de nervosité. Un comportement qui n’échappera pas à l’attention des deux officiers de police. Cacherait-il quelque chose de compromettant sur lui ?

Les policiers veulent en avoir le coeur net. Ils décident alors de procéder à une fouille corporelle sur le récidiviste. Les limiers ne tarderont pas à découvrir dans l’une des poches de son pantalon, de la drogue synthétique.

Interrogé concernant la présence de cette drogue sur lui, l’homme déconcerté ne parvient pas à leur fournir une explication. Au lieu de rentrer chez lui, il a passé la nuit derrière les barreaux.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts