Le portefeuille des consommateurs va souffrir dans cinq à six jours. La raison : le prix des légumes va accuser une moyenne d’augmentation de 40 % en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur l’île ces dernières 24 heures.

Selon le porte-parole de la Small Planters Association (SPA), Kreepaloo Sunghoon, au moins 50 % des champs sous culture ont déjà été abîmés.

On devrait ainsi s’attendre à ce que le prix du piment passe de Rs 80 à Rs 125 le demi-kilo, le haricot vert de Rs 60 à Rs 80 le demi-kilo, le voème de Rs 35 à Rs 45 le demi-kilo, l’aubergine de Rs 35 à Rs 45 le demi-kilo.

Kreepaloo Sunghoon estime aussi que le prix des laitues prendra l’ascenseur et frôlera la barre de Rs 35 l’unité. Alors que les semences ont déjà été emportées par l’eau.

Bann planteurs légumes in faire boukou la perte avec ca bann lapli la. Zot pou bizin demande gouvernement ene aide financière pou rélance plantation. Akoz ca em mo compte réunir bann planteurs ca week-end la pou faire ene constat situation la.

Et d'ajouter :

Il ne faut pas que les consommateurs achètent plus qu’il ne leur en faut en cette période car cela ne fera qu’accentuer la pression sur le prix des légumes. Moi, je juge actuellement la situation catastrophique pour les planteurs qui cultivent des légumes à ciel ouvert.

À tel point que, pour Kreepaloo Sunghoon, si les grosses pluies continuent ainsi sur l’île, l’on devrait même songer à importer des légumes pour répondre à la demande. 

YOUR REACTION?

Facebook Conversations