Vendredi 1er juin, 22 heures.

Le constable Mooken, affecté au poste de police de l’établissement hospitalier, est sollicité par une infirmière. Celle-ci lui informe qu’elle asurpris une patiente en train de s’injecter une substance dans les veines. Cela s’est produit, dit-elle, dans la salle 3.1.

Le policier, accompagné de l’infimière, se rend aussitôt sur place. Interrogée, la patiente remet au policier une seringue tout en lui avouant :

Monn servi sa seringue la pou mo droguer.

La jeune femme a été informée qu’elle sera inculpée pour deux délits : Administrating drug et possession of syringe for the purpose of administrating of dangerous drug.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts