Dans une lettre datée du 5 janvier 2018, adressée à Pravind Jugnauth, des habitants des rues Pigeot et Séparation, à Plaisance, Rose-Hill, dénoncent trois trafiquants de drogue qui opéreraient au grand jour dans ce quartier.

Les habitants allèguent que ces derniers ne sont nullement inquiétés par les autorités, en dépit de plusieurs plaintes qu'ils ont faites.

La lettre fait mention des noms et des adresses de trois personnes accusées d’être des trafiquants. Selon les auteurs de cette correspondance, la drogue serait vendue au domicile de l’un des trafiquants, occasionnant un va-et-vient incessant d’individus à l'allure louche dans le quartier.

Pour soutenir leurs dires, les dénonciateurs ont fait une vidéo montrant des toxicomanes se dirigeant vers la maison d’un des présumés trafiquants pour s’approvisionner en drogue. Ils ont également filmé le comportement de certains toxicomanes qui fréquentent ce quartier.

Les pétitionnaires souhaitent que le Premier ministre ouvre une enquête.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations