Il ne manque pas de culot. Un attendant se serait fait passer pour un infirmier de l’hôpital Jeetoo afin de commettre des attouchements sur une patiente.

Lors de sa comparution, jeudi 31 janvier, devant le magistrat Raj Seebaluck de la cour intermédiaire, Samad Duymun a écopé d’une peine d’emprisonnement de 9 mois pour attentat à la pudeur. Une peine commuée en travaux d’intérêt général en attendant le rapport du probation office.

Les faits remontent au 10 février 2014. La patiente devait subir une intervention chirurgicale lorsqu’elle aurait été approchée par le pseudo-infirmier. Elle raconte :

Li ti dire mwa bizin prepare mwa pou al lor la table opération. Dans mo souffrance, linn faire bann attouchements lor mwa. Linn mette so lédoigt dans mo vagin. Mo pann réaliser ki li pas ene infirmier mais kan monn trouve li p balié plitar monn réalisé ki li ene attendant.

Samad Duymun devra de nouveau comparaître en cour le 15 février pour savoir s’il ira en prison ou pas.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts