C’est le choc sur la gare de Curepipe hier, jeudi 22 mars, vers midi. Une octogénaire a eu les pieds écrabouillés alors qu’elle descendait d’un bus.

YOUR REACTION?

Nous ti al faire démarche Port-Louis. Mo carte identité in perdi. Nounn sorti lakaz boner…

Jean Paul Buttié, un malvoyant âgé de 90 ans, revient avec peine sur l’accident au cours duquel sa femme a été grièvement blessée.

Les faits sont survenus à la mi-journée sur la gare de Curepipe. Jean Paul Buttié raconte :

Mo pann kav sap li, bus la in roule lor so lipied.

Coopamah Buttié, 83 ans, revenait de Port-Louis en compagnie de son mari, lorsque le drame s’est produit.

Le couple devait prendre le bus de Mahébourg sur la gare pour rentrer à la maison, à Pointe-d’Esny. La victime descendait ainsi de l’autobus de l’United Bus Service lorsqu’elle a eu les pieds écrabouillés par les roues du véhicule.

Le chauffeur du bus a pris la fuite avant l’arrivée des policiers. Le receveur ainsi que le chauffeur se sont cependant présentés au poste de police de Curepipe par la suite.

Sitôt l’accident survenu, une foule s’est amassée autour de la victime. Pendant que certains essayaient le numéro de la police et du SAMU, d’autres la soulageaient en lui donnant un peu d’eau. Finalement, l’ambulance est arrivée et a transporté la victime à l’hôpital. Elle a été placée en ICU et son état de santé est jugé critique.

Comment cet accident a-t-il pu survenir ? Bedwantee Sunnia, qui a été témoin de la scène, nous raconte :

Bus la finn arrête nous loin. Tou dimounes ti presqué dessan. Ti reste zis ca 2 grand dimounes la. Missié la in desann avant. Kan madame la in dessan, bus la in démaré. Linn passe lor so lipied. Kouma dimounes in commence criyer, chauffeur in desann dans bus in sauvé.

Elle ajoute que, déjà, l’autobus roulait à vive allure.

Je suis montée à Phoenix. Vu la vitesse à laquelle il roulait, j’ai pensé qu’il allait avoir un accident. Arrive Eau-Coulée, bus la ti pou tappe avec ene lot bus.

Le témoin, une habitante de Midlands, a, du reste, fait une déposition à la police.

Le couple n’a jamais eu d’enfant et vit seul. Jean Paul Buttié explique que c’est justement sa femme qui l’aidait car il a des difficultés à se déplacer.

Kouma mo pou faire aster ?

Facebook Conversations




Latest Posts