Il était recherché par la CID de Trou-aux-Biches depuis le 25 décembre. Samedi, les policiers ont appréhendé Rafick Mohammed Nuckched à son domicile, à Triolet. Ils ont dû enfoncer la porte pour mettre la main sur le suspect.

YOUR REACTION?

Rafick Mohammed Nuckched.

Pendant son interrogatoire, l’homme de 45 ans est passé aux aveux. Il a expliqué aux enquêteurs qu’il est marié depuis une vingtaine d’années et que depuis un an, son couple a commencé à battre de l’aile. La raison, soutient ce dernier, est que sa femme, 42 ans, aurait trouvé l’amour dans les bras d’un autre homme, plus jeune, en l’occurrence, A. B., âgé de 30 ans.

Mo femme in faire so galant so connaissance kan li ti p al rester kot so mama dans Grande-Pointe-aux-Piments.

Après avoir pris connaissance de cette relation, il dit en avoir parlé à sa femme. Celle-ci n’aurait pas nié. Dès lors, leur vie de couple s’est détériorée et les disputes sont devenues récurrentes. Rafick Mohammed Nuckched affirme qu’il voulait à tout prix que sa femme mette un terme à cette liaison. Pour cela, il dit s’être rendu chez son présumé rival qui est également marié et père de famille.

Monn dire li arreter ar mo femme, mais linn zour mwa.

Cette situation le rongeait chaque jour un peu plus. Puis, il y a trois semaines environ, après une énième dispute, sa femme a quitté le toit conjugal.

Linn al reste kot so soeur Grande-Pointe-aux-Piments.

Le 25 décembre, Rafick Mohammed Nuckched a pris la bicyclette électrique de son fils et un sac dans lequel il y avait un couteau suisse et s’est dirigé vers Grande-Pointe-aux-Piments.

Mo travaille ar touristes ek ene mo bann clients ti offert mwa couteau la kouma ene cadeau.

Il voulait voir sa femme. Ainsi, il s’est d’abord rendu chez sa belle-soeur pour essayer de ramener la quadragénaire à la raison.

Monn dire li retourner, mais li pann oulé.

Une nouvelle dispute a éclaté. Rouge de colère, Rafick Mohammed Nuckched a quitté les lieux. Il s’est alors dirigé vers la maison de son présumé rival. Celui-ci habite aussi dans la localité.

Monn rentre par la porte la cuisine. Ti ena couteau la dans mo la main. Monn kriyé li.

C’est ainsi que le jeune homme de 30 ans s’est présenté devant le quadragénaire en colère. Il a demandé à l’intrus des explications quant à sa présence chez lui. En guise de réponse, le suspect lui a asséné un coup de couteau. A.B. est parvenu à repousser l’attaque. Rafick Mohammed Nuckched a foncé sur son rival avec le couteau. Il lui a donné plusieurs coups. A.B. s’est écroulé au sol. Il saignait abondamment. L’agresseur a alors pris la fuite.   

Ler mo p aller, mo trouve 4 dimounes p galoupee p vini.

Dans la précipitation, il a laissé le vélo électrique sur place et  s’est enfui à pied. Quant à A.B., ses proches l’ont conduit à l’hôpital. Son état est jugé alarmant.

Les policiers ont saisi les vêtements maculés de sang du suspect, de même que le couteau utilisé lors de cette agression. Dans son récit, il a affirmé avoir porté deux coups de couteau à la victime.

Dimanche, le suspect a comparu devant la Bail and Remand Court sous une charge provisoire de tentative de meurtre. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution.

Facebook Conversations




Latest Posts