C'est sur son compte Facebook que la députée MSM de la circonscription no 4 (Port-Louis Nord/Montagne-Longue) s'est exprimée hier après-midi, samedi 27 mars.

YOUR REACTION?

Subashnee Luchmun Roy.

La jeune femme déplore, par le biais d'un post, la publication de vidéos et d'articles “malveillants” visant à faire croire qu'elle serait mêlée à un fait-divers relatif à l’arrestation de Tameshwar Luchmun Roy, arrêté le 24 mars. Cela, suite à la découverte d’une importante quantité de drogue ainsi que d’une culture de cannabis dans un bungalow à Pereybère. 

Cette personne n’est pas un membre de ma famille proche. S’il est le cousin de mon époux, nous ne nous fréquentons pas. À ma connaissance, nous ne nous sommes vus que deux fois depuis mon mariage, il y a 10 ans.

Subashnee Luchmun Roy dit s’être rendue au CCID, samedi 27 mars, pour porter plainte contre “les lâches qui se cachent derrière l’anonymat que leur procure les réseaux sociaux pour porter atteinte à mon intégrité”.

Voici ce qu’elle a écrit sur Facebook :

27/03/2021

Après l’arrestation de Tameshwar Luchmun Roy ce 24 mars et suite à la découverte d’une importante quantité de drogue ainsi que d’une culture de cannabis à Pereybère qu’il a avoué être sous sa charge, je tiens à apporter les précisions suivantes :

1. Cette personne n’est pas un membre de ma famille proche. S’il est le cousin de mon époux, nous ne nous fréquentons pas. A ma connaissance nous ne nous sommes vus que deux fois depuis mon mariage, il y a 10 ans.

2. Je ne peux donc être associée à des activités illicites dont je n’ai aucune connaissance ; cela, de la part d’un individu que je ne fréquente pas. Dans cette affaire, je fais confiance à la police et à la justice pour que le ou les coupables obtiennent la peine exemplaire qu’il(s) mérite(nt).

3. Je condamne fortement et sans réserve tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans la production ou le commerce de la drogue : Un fléau qui détruit les familles et la vie de nos jeunes plein d’avenir.

4. Je déplore la publication de vidéos et d’articles malveillants sur les réseaux sociaux visant à faire croire que je suis mêlée à ce faits-divers. Face à ces calomnies, j’entends défendre mon intégrité et mon honneur. C’est pour cela que je me suis rendue au CCID, ce 27 mars, afin de porter plainte contre les lâches qui se cachent derrière l’anonymat que leur procure les réseaux sociaux pour porter atteinte à mon intégrité. 

Subhasnee Luchmun Roy

Députée de Port-Louis Nord/Montagne-Longue

Facebook Conversations




Latest Posts