C’était le dernier procès qui lui était intenté.

YOUR REACTION?

Navin Ramgoolam est un homme heureux.

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam peut jubiler. En effet, les magistrats Pranay Sewpal et Navina Parsooramen de la cour intermédiaire ont rayé l’affaire dite coffre-fort, radiant ainsi les 23 chefs d’accusations de limitation of payment in cash, en vertu de la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act (FIAMLA).

La défense avait toujours soutenu que le simple fait d’être en possession d’une somme excédant Rs 500 000, ne constitue pas un délit. Les magistrats en ont clairement pensé autant.

Cette affaire fait suite aux quelque Rs 220 millions retrouvées dans des coffres-forts au domicile de Ramgoolam, à Riverwalk, en février 2015, après la prise de pouvoir de l’Alliance Lepep. Un montant qui comprenait également des devises étrangères.

Lire le jugement dans son intégralité :

Facebook Conversations




Latest Posts