Adil Ramdoo, 29 ans, le père biologique du petit Ayaan Ramdoo, qui purge une peine de deux ans à la prison de Beau-Bassin, a été admis en traitement à l’hôpital psychiatrique Brown-Séquard, dans la nuit du lundi 16 novembre.

YOUR REACTION?

Le petit Ayaan entouré de ses parents.

La mort de son enfant a été un grand choc pour lui et il n’arrive pas à digérer l'impact de ce drame. C'est ce qu'avance sa mère Fazila Ramdoo, 64 ans, une habitante de Terre-Rouge.

Monn aprann ki dépi samedi li p faire désorde dans prison, li p koze fort fort tout seul ek li p divaguer, la tete p fatiguer. Zot ti amenn li lopital dans prison après finn transfer li Brown-Séquard. Li p gagne traitement la.

Il ressort du milieu pénitentiaire qu'Adil Ramdoo est perturbé depuis qu’il a appris cette mauvaise nouvelle et qu'il commence à avoir un comportement agressif. Un haut gradé nous a déclaré :

Pour sa santé et sa sécurité, nous avons cru bon de lui faire admettre dans une salle de haute sécurité à l'hôpital Brown-Séquard.

Adil Ramdoo n'avait qu'un seul voeu : se retrouver avec son fils Ayaan alors qu'il était encore vivant. La dernière fois qu'il l’avait vu, c’était le 16 juillet 2020, avant que sa femme Nawsheen Beeharry ne déserte le toit conjugal en compagnie de leur fils pour se réfugier chez le présumé meurtrier Azhar Sobratee.

Depuis, Adil n’a jamais cessé de chercher son fils et sa femme chez les proches de son épouse, et même chez des amis. Le couple avait l'habitude de se séparer après une dispute et très souvent, Nawsheen regagnait le toit conjugal une ou deux semaines après. Mais cette fois-ci, sa disparition a intrigué Adil et ses proches.

A un moment donné, Adil s'était même rendu au poste de police pour signaler la disparition de sa femme et de son fils. Mais les policiers, qui étaient au courant qu’il s’agissait d’une fugue, ont conseillé à Adil de se tourner vers les tribunaux pour obtenir un droit d’hébergement et de visite pour son fils.

Mais, comble de malchance, en août 2020, ce père de famille a été condamné à deux ans de prison suite à une affaire de vol. Depuis, toutes ses démarches pour retrouver son fils sont tombées à l’eau.

Les proches d’Adil craignent pour l’état de santé de ce dernier. Car ils ont peur qu’Adil n’arrive pas à supporter le décès de son fils et qu’il commette une bêtise dans un moment de désespoir. Toujours selon ses proches, Adil était très attaché avec son fils.

Facebook Conversations




Latest Posts