Privée d’investiture pour les élections générales au sein de l’Alliance Nationale, la directrice du journal en ligne ‘Rising News’, Anishta Babooram, ne cache pas sa colère.
Anishta Babooram.

Celle qui labourait le terrain dans la circonscription numéro 11 (Vieux-Grand-Port/Rose-Belle) se dit “choquée”.

Cette jeune femme croyait au parole du leader du PTr Navin Ramgoolam comme de l’Évangile. Surtout quand ce dernier évoquait pas plus tard qu’un mois de cela qu’il faut privilégier une politique de rupture. Ainsi, elle a écrit ceci sur sa page Facebook :

Ti Koz rupture non ?

Reza Issack, qui a soumis sa démission du PTr, a également commenté sur le post d’Anishta Babooram :

ET QUELLE RUPTURE! DES TRANSFUGES ET OPPORTUNISTES ONT PRIS LE DESSUS SUR DES PUR-SANG ROUGES COMME TOI, ANISHTA. NAVIN A BIEN DIT: MONEY TALKS …

Ce à quoi Anishta Babooram a répondu :

I was sincerely waiting for your comment. Because you have been a true labour too. Unfortunately we are just taken for granted…

Voici ce qu’on pouvait lire en allant sur le site de ‘Rising News’, ce lundi.

Anishta Babooram, rouge de colère, a également mis la clé sous la porte du journal pro-travailliste ‘Rising News’.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts