Une vidéo circulant sur Facebook depuis hier après-midi, jeudi 23 mai, est au centre d’une nouvelle polémique qui risque de sonner, encore une fois, le glas du gouvernement.
Anil Gayan

Dans la vidéo, l’on peut y voir le ministre du Tourisme, Anil Gayan, accuser la communauté musulmane de tolérer le honour killing.

Dans la communauté musulmane, ena honour killing. Kan quelqu’un ki marié ou bien kan ene tifi ki marié ek quelqu’un ki so famille pana accepté, la famille al touy sa tifi la. Ek dans bann pays kouma Pakistan ek lézot pays, c’est accepté comme ene fait normal parski c’est culturellement accepté et acceptable. Mais nous pas bizin accepter sa kalité barbarie ki certain dimoune commettre.

Ces propos, révélés en plein mois du Ramadan, sont considérés comme étant carrément blasphématoires par nos compatriotes de foi musulmane. La communauté musulmane, insistent ces derniers, est indignée par les paroles blessantes d’Anil Gayan.

Comment un ministre peut-il ainsi attaquer toute une communauté alors qu’on est censé vivre dans un pays multiracial ?

Cette affaire risque de prendre une autre tournure ce vendredi, des Imams ayant déjà signifié leur intention de soulever la question à l’heure du Jummah.

Des voix s’élèvent également pour réclamer la démission d’Anil Gayan comme ministre. Le député Shakeel Mohamed dit même attendre ce que fera le Premier ministre à la lumière de ces propos tenus par un ministre de son gouvernement.

Showkutally Soodhun a été sanctionné pour avoir tenu des propos sectaires. Quelle position Pravind Jugnauth adoptera-t-il envers Anil Gayan qui a débité des insanités bien plus graves que Soodhun ?

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts