Où sont les parents de la petite Anaïs ? La petite a vu le jour il y a quatre mois à l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle. Elle est aujourd’hui à l’hôpital Victoria, ses parents l’ayant abandonné. Le cas a été référé à la CDU. Depuis quelques jours, plusieurs personnes se sont mobilisées pour lui venir en aide.
La petite Anaïs souffre de hydrocéphalie.

Anais* est née prématurément le 2 septembre 2018. Les parents ont déclaré l’enfant, mais après avoir appris que le bébé souffre d’hydrocéphalie, père et mère ont mis les voiles. Un infirmier nous déclare :

La mère semblait désamparée. Li pas ti p comprend c ki ti p dire li. Mo penser zonn gagne peur. Un jour ils sont partis et ne sont jamais revenus.

C’est sur Facebook que cette histoire a été révélée. Une jeune maman, dont l’enfant était malade, a lancé un appel de solidarité pour que d’autres mamans aillent déposer quelques affaires pour Anaïs.

Li la dépi deux semaines ek personne pas vinn guette li. Li bizin couches ek linz. Aide li.

Depuis, de nombreuses personnes se sont déplacées pour venir en aide à l’enfant.

Mis au courant de cette affaire, les enquêteurs du bureau de l’Ombudsperson for Children ont immédiatement démarré une enquête.

De son côté, le ministère de l’Egalité du genre nous a appris que la mère est en prison pour child abandonment et qu’elle souffre de problèmes psychiatriques.

En attendant que les autorités trouvent une solution, la petite Anaïs attend sans doute de ressentir encore une fois les battements d’un coeur qu’elle saura reconnaître...

* Prénom modifié

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts