Ils n’attendent que le feu vert des médecins pour qu’Amy Fanny puisse retourner à Maurice. C’est ce qu’indique son oncle Nicolas Fanny.
Amy Fanny

On ne peut donner de date précise pour le moment. Tout dépend des derniers tests qu’elle a faits. On attend les résultats, qui doivent provenir de France.

La petite Amy Fanny, qui est atteinte de leucémie, attend impatiemment son retour à Maurice. Mais sa lutte ne s’arrêtera pas pour autant. Nicolas Fanny poursuit :

Elle devra se rendre tous les mois à La Réunion et y restera trois à quatre jours, le temps de faire sa chimio.

Il affirme que la faire revenir à Maurice coûtera moins cher à la famille.

Le coût de la vie est élevé à La Réunion.

Amy Fanny

Par ailleurs, la famille attend le nouveau protocole que vont initier les médecins.

Il faudra continuer à suivre les traitements. Déjà, au niveau de son alimentation, les aliments doivent être servis différemment. Pas de repas préchauffé, par exemple.

Néanmoins, un sujet préoccupe les proches de la petite : son éducation.

Elle a raté beaucoup de classes. Il faudra trouver un moyen pour l’aider à rattraper son retard.

Mais courageuse comme elle est, il dit ne pas se faire de souci.

Elle a un moral d’acier. Mais quelquefois, c’est le physique qui ne suit pas.

Il raconte qu’après sa dernière chimio, l’année dernière, Amy a vu ses cheveux pousser de nouveau.

Mais au mois de février, elle les a perdus encore une fois.

Pour rappel, depuis juin dernier, la petite Amy, alors âgée de quatre ans, s’est envolée pour l'île soeur afin de combattre sa maladie.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts