Il ne serait pas à ses premières frasques. Mohamad Faadil Choonee, 40 ans, aurait commis des attouchements sur un étudiant de 23 ans résidant à Bel-Air-Rivière-Sèche.
Mohamad Faadil Choonee, ici aux côtés de Pravind Jugnauth.

Le jeune homme a dénoncé, mardi matin 11 septembre, au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, ce proche du MSM qui travaille à son compte. Le quadragénaire a également été pris en contravention pour conduite en état d’ivresse.

Mohamad Faadil Choonee, qui avait été arrêté pour un délit similaire dans la région de Bagatelle le 22 décembre 2015, a été interpellé une nouvelle fois mercredi. Il a été traduit devant la cour de Flacq sous une accusation provisoire d’attentat à la pudeur. L’habitant de Sébastopol a été maintenu en cellule policière.

Dans sa déposition, faite mardi, le jeune homme relate en détail les circonstances dans lesquelles il s’est retrouvé à bord de la voiture de Mohamad Faadil Choonee ce jour-là. Il était, dit-il, à son domicile lorsqu’il a reçu un appel téléphonique sur son portable de la part de ce dernier, après minuit. Il lui aurait confié qu’il se trouvait à Bel-Air, à proximité du supermarché Winner’s, et qu’il voulait le rencontrer concernant un emploi. C’est alors qu’il se serait rendu sur place.

Arrivé sur le lieu du rendez-vous, le jeune homme aurait pris place à bord du véhicule de Mohamad Faadil Choonee. Celui-ci se serait arrêté à proximité de l’école Louis Dorbec RCA. Le chauffeur lui aurait proposé dans un premier temps une boisson alcoolisée, qu’il aurait refusée. Ensuite, le plaignant raconte qu’il a subi des gestes déplacés de la part du quadragénaire. Il a alors ouvert la portière de la voiture, affirme-t-il, avant de prendre la fuite.

Mohamad Faadil Choonee l’aurait par la suite appelé et lui aurait fait une nouvelle proposition. Et si le jeune homme refusait, poursuit-il, il allait faire une fausse accusation de vol contre lui. En effet, un peu plus tôt, Mohamad Faadil Choonee s’était lui rendu au même poste de police pour dénoncer l’étudiant pour vol. Ayant conduit en état d’ivresse, il a été pris en contravention.

Selon sa version des faits, sa voiture, une Audi bleu marine, était tombée en panne à proximité de l’église du St-Esprit. À un moment, un jeune homme lui aurait proposé son aide. Ce dernier, allègue Mohamad Faadil Choonee, a volé son porte-feuille, qui contenait Rs 25 000 ; sa carte identité et celle de son défunt père ; sa carte bancaire et celle de son père ; son permis de conduire et ses cartes privilèges de deux supermarchés. Cela, alors qu’il essayait de réparer sa voiture.

Après sa comparution devant la cour de Flacq hier, Mohamad Faadil Choonee a été reconduit en cellule, au poste de police de Bel-Air-Rivière-Sèche, jusqu’au jeudi 20 septembre.

Source: L'Express

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts