“Madame, kouma l’enquête fini ar ou tifi, mo pou koze ek li.” C’est ce qu’aurait lancé un policier à Devi, une habitante de Port-Louis de 51 ans, qui se trouvait au poste de police de Pope Hennessy, lundi 5 novembre. Elle avait accompagné sa fille de 14 ans qui avait “fugué”, après que la police a retrouvé cette dernière.
Le suspect, un Vacoassien de 51 ans qui compte 28 ans dans la force policière, a été arrêté hier.

La mineure, dont la mère avait signalé la “disparition” le dimanche 4 novembre, accuse un policier de l’avoir agressée sexuellement

La quadragénaire avait alerté les forces de l’ordre quand sa fille n’est pas rentrée alors qu’elle était sortie rencontrer une amie. La police a retrouvé la mineure le lendemain, soit lundi. Et elle a été conduite au poste de police pour y être interrogée.

Comme le veut le protocole, elle a été questionnée en présence d’un officier de la CDU et d’une policière. Mais après avoir donné sa version des faits, un policier aurait demandé l’autorisation à la mère de l’ado pour pouvoir lui parler en aparté. Il l’aurait alors emmenée dans un bureau à l’étage et l’aurait dirigée vers les toilettes.

L’adolescente allègue qu’elle aurait fait l’objet d’attouchements et que le policier lui aurait forcé à commettre des actes sexuels. La victime a raconté l’incident à sa mère, avant d’être admise à l’hôpital Jeetoo.

Le suspect, un Vacoassien de 51 ans qui compte 28 ans dans la force policière, a été arrêté hier. Comme il est souffrant, il a été admis dans la soirée dans un hôpital, sous surveillance policière.

Cette affaire est diversement commentée dans les milieux de la police.

Source: L'Express Newspaper (07/11/2018)

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts