Une habitante de Grand-Baie, âgée de 51 ans, dormait le mardi 3 septembre, quand elle a été surprise par un intrus. Adarsh Jootun, 21 ans, était nu et a pris la poudre d’escamptette. Mais il a été rattrapé par la police.
Adarsh Jootun

Le jeune homme habite la même localité. Dans sa déclaration aux policiers, la plaignante explique que lundi vers 22 heures, elle a été arrachée à son sommeil de façon brusque. Elle a senti une caresse sur ses fesses.

Elle a gardé les yeux fermés, pensant que c’était son mari qui venait de se mettre auprès d’elle. Quelques secondes après, les caresses se poursuivant, elle a attrapé la main, puis elle a ouvert les yeux. À son grand étonnement, la main qui la caressait n’était nullement celle de son mari, mais celle d’Adarsh Jootun. La quinquagénaire raconte :

Li ti touni ek à genou. Li ti p brainer.

Elle a alors crié de toutes ses forces pour alerter ses proches et l’intrus s’est enfui. Elle n’a pas été blessée. Après cet incident, elle s’est rendue au poste de police pour porter plainte. Le suspect, connu des services de police, a été interpellé peu après.

Lors de son interrogatoire, le jeune homme a reconnu les faits. Il a comparu devant la Bail and Remand Court mercredi. Il répond d’une accusation provisoire d’attentat à la pudeur.

La liberté provisoire lui a été accordée, mais il était convenu qu’il revienne au poste de police jeui pour une nouvelle comparution devant la cour de Pamplemousses. Toutefois, il ne s’est pas présenté au poste. Les policiers se sont mis à sa recherche et il s’est fait de nouveau appréhender.

Vendredi, il a une nouvelle fois comparu devant la cour et a été condamné à deux semaines de prison.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts