Elle est toujours en état de choc. Une collégienne de 16 ans a été obligée par l’homme assis à côté d’elle dans un bus de visionner une vidéo à caractère pornographique. L’individu a ensuite attenté à sa pudeur.

YOUR REACTION?

C’est dans l'après-midi du mardi 29 septembre, dans la région de Vallée-Pitot, que les faits ont eu lieu. Agée de 16 ans, l’adolescente, habitant la capitale, rentrait chez elle lorsqu'elle a été victime d’attouchements.

C'est aux alentours de 15 heures qu'elle est montée dans un autobus, à la gare du Nord, à Port-Louis, en direction de Vallée-Pitot. Après avoir pris place dans la deuxième rangée, près d’une fenêtre, un homme, d'une quarantaine années, s’est placé à ses côtés.

Aux abords de Vallée-Pitot, le quadragénaire a retiré son téléphone portable et a commencé à visionner des clips pornographiques. A un moment donné, il a laissé balader sa main jusqu’au niveau de la cuisse de la jeune fille. Choquée par l'attitude du pervers, l’ado l’a tout de suite réprimandé. Retirant la main de l'étranger sur sa jambe, elle a pris la direction de la porte de sortie de l'autobus.

C'est au long de la route Alma, à Vallée-Pitot, que la jeune fille a mis fin à son trajet. Sans perdre de temps, elle a appelé sa belle-mère. Le père de la jeune fille raconte :

Elle pleurait en racontant à ma femme ce qui s’est passé. Lorsqu'elle est rentrée à la maison, elle était traumatisée. C'est alors que ma femme m'a appelé pour m'informer de cet épisode.

Quelques heures après, la jeune fille, accompagnée par son père, a consigné une plainte au poste de police de Vallée-Pitot. Le père ajoute :

Ce n'est qu'après cet incident que ma fille m'a informé que ledit homme avait l'habitude de lui faire des commentaires après l'école sur le trajet du retour. Et là, il a dépassé la limite. C'est inacceptable ! Depuis cet incident, ma fille a peur de voyager seule. Heureusement que les policiers lui ont remonté le moral. Et que nous parents, nous avons pu la convaincre d'avoir plus confiance en elle-même face à de tels comportements.

En moins de 24 heures, soit dans la matinée dumercredi 30 septembre, les enquêteurs du poste de police concerné ont procédé à l'arrestation d'un dénommé Clyven A, âgé de 49 ans. La parade d'identification qu'a suivi s'est révélée positive. Après interrogatoire, Clyven A. a été arrêté et placé en détention policière, sous une charge d’attentat à la pudeur. Il sera traduit devant la justice, sous peu.

Facebook Conversations




Latest Posts