Une élève d’une école primaire de Baie-du-Tombeau a été prise à partie et agressée par quatre autres écolières, lundi 5 février.
La victime.

Même ses camarades de classe, qui ont tenté de lui venir en aide, ont été bousculés.

La mère de la victime, membre de la PTA de l’école, a rapporté le cas à la police de l’endroit, mardi, avant d’emmener sa fille de 10 ans à l’hôpital. Un autre parent s’est aussi présenté au poste de police pour rapporter le cas.

La mère de la fillette raconte qu’elle se rendait à l’école pour assister à une réunion. Sur place, elle apprend par des écoliers que sa fille se faisait malmener par des élèves d’une autre classe.

Monn galoupé pou al guetter. Ti ena ene attroupement. Kouma mo tifi in trouve mwa, linn galoupe vers mwa ek commence pleurer. Après monn aprann ki zot ti p batte li kout poing akoz ene boule football.

Sa fille s’est plainte de douleurs durant toute la nuit de lundi.

Li pann kav dormi ditou. Li ti p gagne dimal partout. Lendemain monn amenn li la police, après l'hôpital. Li ti ena bann bleus partout lor so lécorps.

La fillette, elle, dit qu’elle ne veut plus retourner à l’école, tant elle est traumatisée. La maman s’y est rendue pour avoir une explication avec le maître d’école mais ce dernier “n’était pas au courant de l’incident”. Elle ajoute que depuis quelque temps, le niveau de l’école a chuté drastiquement après que plusieurs étudiants ont été victimes d’intimidation et d’agression.

Ene zelev ti même vinn l'école avec ene couteau dans so sac. Si pas faire nanyen asterla, ca pou vinn bien pire après.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts