Une jeune femme de 19 ans a été admise à l’hôpital Dr. A.G. Jeetoo le 7 juin après qu’elle ait absorbé des comprimés abortifs. Le cas a été rapporté à la police.

YOUR REACTION?

Quelques jours plus tard, soit le lundi 10 juin, un policier s’est rendu à son chevet. La jeune femme a raconté qu’elle avait pris des comprimés de Cytotec le 25 mai pour mettre un terme à sa grossesse.

Une semaine plus tard, relate-t-elle, elle a fait une fausse couche dans les toilettes à son domicile à Bambous. Prise de panique, elle s’est débarrassée du foetus sur un terrain abandonné à proximité de son domicile.

Facebook Conversations




Latest Posts