Agissant sur les nombreuses plaintes reçues de certains habitants de Résidence Barkly contre la vente de drogue dans ce quartier, plusieurs unités de police, composées de l’ADSU, l’ERS et la Dog Squad, ont effectué une descente sur place hier, mercredi 12 décembre.

Alors que la police procédait à l’arrestation de cinq personnes, certains esprits se sont échauffés et ont accusé la police de brutalité. Une situation qui a vite dégénéré et des projectiles ont été lancés sur les véhicules de la police. La SSU a dû d’ailleurs être appelée en renfort.

Des plaintes de brutalité policière ont été enregistrées au poste de police de Barkly dans la nuit d’hier.  

Ce matin encore, il y a une forte présence policière dans le périmètre à proximité de Résidence Barkly causant un ralentissement de la circulation à la sortie de Barkly et aux alentours. L’hélicoptère de la police veille également au grain.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts