Shabneez Mohamud est morte suite à une asphyxie. C’est ce qu’a révélé le rapport d’autopsie, pratiquée le mardi 10 septembre.
Naseerudhin Mohamud avait des doutes sur la fidélité de sa femme (en médaillon).

Pour rappel, cette mère de famille, âgée de 33 ans, a été retrouvée morte à son domicile, Morcellement Roy, Bel-Air, dans la matinée d’hier.

Dans le sillage de l’enquête, Naseerudhin Mohamud, le mari de la victime, a été arrêté. Lors de son interrogatoire, il a avoué avoir étranglé sa femme. Le suspect a été présenté devant la cour de Flacq le jour même où une accusation provisoire d’assassinat a été retenue contre lui. Il est détenu au Moka Detention Centre.

Selon le frère du suspect, Naseerudhin Mohamud avait depuis un moment des doutes sur la fidélité de sa femme. Il semblerait que le couple se disputait souvent à ce sujet.

Une énième dispute a éclaté ce mardi matin et, dans un accès de colère, Naseerudhin Mohamud a agressé sa femme. Les faits se sont déroulés sous les yeux des deux fils du couple, âgés de 10 et 14 ans.

La tension est montée d’un cran le mardi 10 septembre. Ils en sont venus aux mains et le suspect a asphyxié son épouse devant ses deux fils, âgés de 14 et de 10 ans. Ces derniers se sont précipités au poste de police pour chercher de l’aide. 

En route, les enfants disent avoir croisé un policier qui s’occupait de la circulation en face d’un établissement primaire.

Le policier nous a dit d’aller au poste de police.

Au poste, le plus jeune a lancé :

Mo papa p batte mo mama.

Il a raconté que vers 7 heures ses parents se sont mis à se crier dessus. Son père s’est jeté sur sa mère pour la rouer de coups. Et c’est sa mère qui lui a dit d’aller trouver la police. Le cadet des enfants est ainsi passé par la fenêtre. Il a été suivi par son frère aîné. 

L’adolescent de 14 ans s’est ensuite rendu chez son oncle à Caroline pour l’informer. Mais c’était déjà trop tard, lorsque les policiers sont arrivés au domicile du couple, Shabneez Mohamud avait déjà rendu son dernier soupir.

Le cadavre de cette mère de famille a été conduit à la morgue de l’hôpital Jeetoo. L’autopsie a attribué la mort de Shabneez Mohamud à une smothering asphyxia.

Les funérailles de Shabneez Mohamud ont eu lieu dans la soirée de mardi.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts