Une habitante de Britannia, âgée de 62 ans, a rapporté un cas de violence familiale au poste de police de Camp-Diable, le mardi 4 septembre, contre sa belle-fille qui, selon elle, veut la mettre à la porte de sa maison.

YOUR REACTION?

La plaignante.

La sexagénaire raconte :

Mo belle-fille empêche mwa servi sofa pou assizer. Li empêche mwa servi four pou cuit manzé. Linn dire mwa li pas pou laisse mwa vive en paix dans lakaz la.

La retraitée a expliqué aux enquêteurs qu’elle vit en compagnie de son mari, son fils, sa belle-fille et ses trois petits enfants.

Nous servi ene sel la cuisine. Mo belle-fille toultan bizin ena ene problem avec mwa. Li mette tort lor mwa pou tou ti problem li gagner.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase : sa belle-fille, raconte-t-elle, a jeté tous les ustensiles lui appartenant.

Facebook Conversations




Latest Posts