Ce policier de 26 ans avait été arrêté après la circulation de vidéos sur Facebook montrant des agents usant de violence dans le cadre d’une arrestation.

YOUR REACTION?

Ce jour-là, un homme, en pleurs, avait été agressé à coups de torche électrique alors qu’un autre était inconscient par terre.

L’agent interpellé, affecté au poste de police de Bain-des-Dames, répondait d’une accusation de torture.

Sa demande pour recouvrer la liberté a été faite par visioconférence depuis les Casernes centrales. Le magistrat Nishal Jugnauth y a accédé malgré la forte objection de la police.

Toutefois, plusieurs conditions sont attachées avec cette libération. Ainsi, le policier, un habitant de Pailles, devra fournir une caution de Rs 5 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 20 000. Cependant, c’est au lendemain de la levée du couvre-feu qu’il pourra s’acquitter de la caution.  

Le policier qui compte cinq ans de service devra aussi habiter un autre endroit que son domicile.

Facebook Conversations




Latest Posts