Le suspect a été menotté à son lit d’hôpital. Son père, Jayraj Seetul, réclame que justice sot faite.

YOUR REACTION?

Krishna Seetul.

Le père de Krishna Seetul, 26 ans, déclare :

Même si mon fils a commis ce vol, il incombe au magistrat et à la cour de décider de sa punition. Les policiers n’auraient pas dû le tabasser à mort.

Jayraj Seetul fait aussi ressortir que son fils est connu des services de la police pour avoir commis des vols dans sa propre maison, et qu’aucun autre cas n’a été rapporté contre lui.

Les avocats de la victime ont adressé une lettre au Commissaire de police aujourd’hui, lundi 3 février, pour dénoncer le fait que depuis l’arrestation de Krishna Seetul, il n’a pas encore été présenté en cour.

Les avocats réclament une enquête, tout en exigeant que les caméras de sécurité soient examinés ainsi que les entrées faites dans les logs books. Ils disent s’attendre à ce qu’il n’y ait pas de cover up dans cette affaire, comme cela l’a été dans les cas de Gaiqui et d’Anarath.

Facebook Conversations




Latest Posts