Des culottes qui disparaissent mystérieusement sur des cordes à sécher : ce type de vol peu ordinaire est devenu le talk of the town à Camp-Diable, depuis le samedi 30 mars.

Suite à une perquisition effectuée par le sergent Jeanneton et ses hommes au domicile d’un jeune habitant de la localité, Mohamed Ashfaq Kissoon, les policiers ont saisi – retenez vous bien – une centaine de culottes de différentes tailles.

Celles-ci appartiennent à des habitantes de la localité. Mais aucune d’elles ne s’est présentée au poste de police de la localité pour récupérer leurs sous-vêtements.

Tout a commencé samedi lorsqu’une habitante de Camp-Diable a surpris Mohamed Ashfaq Kissoon, 22 ans, dans sa maison. Ce dernier a pris la poudre d’escampette en emportant un tiroir rempli de…culottes.

La femme s’est rendue au poste de police pour déposer plainte. C’est pourquoi, le sergent Jeanneton, responsable de l’enquête, a décidé de prendre le taureau par les cornes. Le suspect a été présenté en cour, ce lundi.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts