Un client a fait état d’un employé du casino de Grand-Baie qui aurait pris de la drogue synthétique, sur Facebook.

Du côté du casino, l’on apprend que les responsables, pris de panique dans la soirée du samedi 3 février, ont tenté d’alerter la direction.

Cette jeune recrue a donné des sueurs froides à ses supérieurs. Ne se sentant pas apte à travailler, samedi soir, il a dû être conduit à l’hôpital. Les habitués du casino, qui ont assisté à cette scène, n’ont cessé de spéculer. Certains ont alimenté les commentaires sur une page Facebook. Ces derniers parlent de cover-up.

Le jeune croupier a été emmené à l’hôpital par un assistant manager et non par un officier de la sécurité comme c’est la règle au sein des autres casinos. Après cette visite tardive, il est revenu à Grand-Baie où, selon les dires de ses collègues, il a passé la nuit à dormir dans la staff room.

Le manager qui a accompagné le jeune homme devait fournir des explications au board de la State Investment Corporation (SIC), lundi. Mais la réunion a été reportée à une date ultérieure.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts