C’est en hommes libres que Samad Gunny et Yash Ramchurn ont quitté les Casernes centrales, ce jeudi 17 mai.
Samad Gunny et Yash Ramchurn.

Ils y avaient été convoqués en raison de posts sur Facebook invitant les Mauriciens à obstruer les routes suivant la hausse des prix des produits pétroliers.

Samad Gunny, conseiller de la ville de Quatre-Bornes et ex-membre du MSM et du Reform Party, et Yash Ramchurn, un élu du village de Fond-du-Sac, ont été interrogés à l’IT Unit de la police.

Interrogé à sa sortie des Casernes centrales, Samad Gunny affirme qu’il n’a fait que partager un post sur Facebook. Il demande aux Mauriciens de “faire attention”.

De son côté, Yash Ramchurn explique qu’il a été interrogé under warning.

J’ai donné ma déclaration en présence de mon avocat.

De préciser qu’il n’a pas agi en mauvaise foi. Le conseiller du village de Fond-du-Sac a ajouté :

Li triste ki nous péna ene platform kot nous kav exprime nous sans crainte.

Il maintient, dans la foulée, que les prix des carburants sont trop élevés.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts