Des éléments affectés à la Special Anti-Robbery Squad (SARS) de la division Sud ont été blessés lors d’une opération sous haute tension à Chemin-Grenier, dans la journée du lundi 26 août.
L’un des policiers blessé à la tête.

L’opération policière visait à mettre la main sur un menuisier de 20 ans, soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vol de bananes. Mais les policiers se sont retrouvés dans une situation embarrassante, lorsque des badauds se sont acharnés sur l’équipe.

C’est vers 9 heures dans la matinée du lundi 26 août que la SARS a procédé à la descente au domicile d’un dénommé Danissen, 20 ans. Ce dernier, qui était présent sur les lieux, a été informé des raisons de son interpellation, liée à une affaire de vol. Face aux limiers de la SARS, le jeune homme a rapidement fait état de son intention de collaborer avec les policiers.

Missié, mo ti ensam ek mo beau-frère. Nous ti al kokain bananes.

Ce jour-là, ceux soupçonnés de vol de bananes avaient abandonné leur véhicule sur les lieux, lorsque des individus les avaient surpris en train de commettre leur forfait. Or, les enquêteurs ont tenté de se rendre au bureau de la CID pour interroger le suspect. 

Alors que ce dernier était escorté vers le fourgon de la police, des badauds qui assistaient à cette arrestation, se sont mis à exprimer leur mécontentement et ont intimidé les policiers. Ils ont tenté de les convaincre de ne pas procéder à l’interpellation du menuisier. Un habitant de cette localité, connu des services de police, a alors incité la foule contre les policiers.

Mo kone zot sa bann gardes la, banla même ki ti arrête mwa !

Quatre hommes se sont alors mis à lutter avec les policiers présents en vue de permettre au suspect de s’échapper. Mais les policiers ne se sont pas laissés faire et ont pu embarquer le suspect. 

Au même moment, les badauds ont pu maîtriser un des policiers qui s’est retrouvé à terre. L’un d’eux s’est saisi d’une pierre et a menacé d’agresser le policier qui avait perdu l’équilibre.

Azordi mo pil sa roche la lor so la tête mo pou touy li !

Le policier a pu esquiver la pierre de justesse. La police a ensuite pu quitter les lieux, avec le suspect, et deux des limiers ont été blessés. Ils ont dû recevoir des soins à l’hôpital. Quant au suspect, il a été provisoirement inculpé devant la cour de rébellion et a été maintenu en détention. D’autres arrestations sont à prévoir dans cette affaire.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts