Alors que la ville de Wuhan, en Chine, le centre même de l’épidémie du coronavirus, a été placé en quarantaine par l’OMS, une trentaine d’étudiants mauriciens y sont coincés.

YOUR REACTION?

Leurs parents, morts d’inquiétude, sont allés à la rencontre du leader de l’opposition. Pour Arvin Boolell, l’heure est grave. Il en appelle ainsi au Premier ministre.

D’ajouter qu’il faut un vrai plan de travail, y compris un centre d’isolement spécifique, mais également d’assurer la sécurité des personnels des centres de santé.

Pour rappel, on compte, à ce jour, 9 cas suspects du coronavirus à Maurice. Les personnes concernées, tous des ressortissants chinois, ont été placées en quarantaine.

Facebook Conversations




Latest Posts