Elle a lutté pour sa survie pendant plus d’un mois, mais dimanche matin 4 novembre, Goomeshwaree Kumari Iranah, plus connue comme Yajna, est morte des suites de ses blessures.
Yajna

La jeune fille de 17 ans, qui rêvait d’enseigner l’art, avait été grièvement blessée après avoir fait une chute au domicile de l’une de ses amies, à Quatre-Bornes.

Les faits se sont produits le vendredi 28 septembre. Yajna, qui était en Lower Six au SSS de Quatre-Bornes, s’était rendue chez son amie pour un travail de groupe. S’étant pris les pieds dans un fil sur la terrasse ouverte au premier étage, elle avait perdu l’équilibre et était tombée dans le vide. Elle avait été blessée à la tête et avait aussi subi une fracture au niveau de la colonne vertébrale.

L’habitante de Holyrood No. 1,Vacoas, qui était admise à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Victoria, Candos, a succombé à une pneumonie. C’est ce qu’a révélé l’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police. Elle a été incinérée à Trois-Mamelles, hier matin.

Au domicile des Iranah à la route Bonnefin, c’est la désolation. Adil, le père, qui travaille comme caissier au Casino du Domaine Les Pailles, sa femme Preety et leur fille de huit ans arrivent difficilement à accepter le départ de Yajna. Elle devait souffler ses 18 bougies le 3 décembre. Un anniversaire qu’Adil Iranah comptait d’ailleurs fêter en grande pompe.

Source: L'Express Newspaper (06/11/2018)

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts