Nandanee Soornack aura beau être une femme controversée mais sa phrase culte “Ou koner kisanla mwa ?” semble en inspirer plus d’un, et pas n’importe qui. Il s’agit de la femme d’un ministre.
L'incident s'est passé à Rose-Hill.

Celle-ci se trouvait dans sa voiture garée dans une rue à Rose-Hill où l’on procédait à des travaux routiers. Les policiers, sur place pour assurer la fluidité de la circulation, ont demandé à la femme d’aller se garer ailleurs car sa voiture gênait le passage.

C’est alors que la femme du ministre a sorti aux policiers la fameuse phrase:

Ou koner kisanla mwa ?

Ces derniers, loin de se laisser intimider, lui ont servi trois contraventions: refus de produire son permis de conduire, obstruction à la voie routière et assaulting civil officer in the course of his duty.

Mécontente de l’attitude des policiers à son égard, la femme du ministre a fait une déposition contre eux à la Human Rights Commission.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts