Victime d’un délit de fuite à Coromandel le 9 mai 2019, Nusrath Karrimbuccus Doomun, âgée de 34 ans, a eu le tibia droit écrasé. Depuis son accident, cette mère de deux enfants a dû subir environ 25 interventions chirurgicales à l’hôpital et six autres à la clinique.
Nusrath Karrimbuccus Doomun

Malgré toutes ces opérations et autres interventions, cette enseignante au primaire n’a toujours pas retrouvé sa mobilité. Sa jambe a été raccourcie de 7 cm, ce qui complique davantage tout effort de sa part pour essayer de se mouvoir.

Depuis l’accident, elle a plusieurs complications, telles que des fractures permanentes du tibia et du femur, la deformation de l’équin (position anormale du pied par rapport à la jambe), et un genou raide.

Nushrath se retrouve dans l’incapacité de se tenir débout pendant de longues durées ou de prendre les escaliers.

La trentenaire doit se rendre à l’Institue for Special Orthopaedics à Chennai en Inde pour se faire traiter. Hormis les frais des billets d’avion et de l’hébergement, l’intervention chirurgicale pourrait coûter $ 11 000, soit Rs 420 000.

Si elle arrive à réunir la somme requise, elle pourra se rendre en Inde d’ici le 17 juillet. Cela, elle le fait pour le bonheur de ses enfants, pour qu’elle puisse s’occuper d’eux.

Avec la contribution de la famille et de ses collègues, elle a pu jusqu’ici réunir la somme de Rs 78 000. Il lui reste toujours une somme de Rs 342 000 à trouver. Elle lance ainsi un appel à la générosité des Mauriciens pour qu’elle puisse se faire traiter dans les plus brefs délais.

Elle est joignable sur le 5705-1283. Vous pouvez également effectuer un virement sur son compte bancaire : MCB 000132341670.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations




Latest Posts